Le cadre institutionnel de la CEP

La CEP et les Accords de Nouméa

La Convention Education Prioritaire entre la Nouvelle-Calédonie et Sciences Po Paris

La convention entre la Nouvelle-Calédonie et Sciences Po Paris entre dans le cadre de la promotion de l’égalité des chances telle que l’a conçu cette Université.

« Les Conventions Education Prioritaire sont une voie de recrutement sélective destinée aux élèves méritants, scolarisés dans des établissements en Zone d’Education Prioritaire partenaires de Sciences Po. »

« Sciences Po a fait le constat du manque d’ouverture sociale et culturelle du recrutement des grands établissements sélectifs français. Quatre handicaps majeurs vécus comme autant d’obstacles expliquent ce verrou social : le manque de moyens, l’absence d’une information spécialisée donnée par un proche, le biais social lié à la nature même des épreuves de sélection, un phénomène d’autocensure. »

« L’action des "Conventions Education prioritaire" vise à rétablir l’égalité des chances en luttant contre ces quatre obstacles à la fois. Pour reconnaître les talents dans leur pluralité, des modalités de recrutement plus diverses sont mises en place. Elles associent les enseignants du second degré auxquels revient la première sélection (l’admissibilité). »

Sciences Po Paris

http://admissions.sciences-po.fr/fr/college-cep

Accords de Nouméa, Nouméa, 5 mai 1998

« La justice, l’ordre public, la défense et la monnaie (ainsi que le crédit et les changes), et les affaires étrangères (sous réserve des dispositions du 3.2.1) resteront de la compétence de l’Etat jusqu’à la nouvelle organisation politique résultant de la consultation des populations intéressées prévue au 5.
Pendant cette période, des néo-calédoniens seront formés et associés à l’exercice de responsabilités dans ces domaines, dans un souci de rééquilibrage et de préparation de cette nouvelle étape.
 »

En document annexe :

[§1] 3-3 Les compétences régaliennes ;

[§2] Extrait du relevé de conclusions du VIème Comité des Signataires de l’Accord de Nouméa du 21 décembre 2007 ;

[§3] Extrait de l’intervention du Président de la République (rencontre avec le VIIème Comité des Signataires de l’Accord de Nouméa) le 9 décembre 2008 ;

[§4] Extrait du relevé de conclusions du VIIIème Comité des Signataires de l’Accord de Nouméa du 24 juin 2010.

Mise à jour : 30 septembre 2010

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères